Coupe d'Europe Namur

Coupe d'Europe Namur

Après avoir pris la route vers 18 H 30 jeudi, nous avons passé la nuit chez les parents de Laurence en bourgogne avec une bonne réception et un bon repas. Nous avons ensuiterepris la route le vendredi matin à 10 H => direction Namur !!!

Les Belges nous ont très bien accueillis en nous offrant une "petite collation" comme ils disent (avec quand même 10 sandwich pour 4). Ensuite après s'être reposé une petite heure a l'hôtel nous sommes allés jouer dans leur belle salle spécifique vers 18 H 30 pour

jouer le match a 20 H avec la présentation des équipes et nos cadeaux de souvenir (bière, fanion, casquette).

NOUS AVONS PRIS UNE BELLE BRANLEE !!! 4 a 0 face a 4 belges avec un niveau a peu près égal a 150 et 200 français, mais nous avons quand même joué le reste des matchs. Après une bonne douche ils nous ont encore offert "une petite collation" avec entrée, plat et dessert et bien sur les bonnes bières belges : Kreik, Chimay bleu -> il faut demander a Titi, il a bien aimé et bien eut mal a la tête !!!

Le samedi nous sommes allés au marché de Namur et faire un petit tour dans la ville et l'après midi direction Bruxelles pour visiter un peu mais nous avons "perdu du temps" a tourner dans la ville pour trouver une gaufre a Titi avant qu'il non fasse un caprice = ) .

Le dimanche après le petit déjeuné nous avons repris la route a 9H pour arriver vers 18 H.

Mick

TENNIS DE TABLE TT INTERCUP

Entrée en matière fructueuse Vedrinamur Froges (Fra) 4 0

Les résultats : Gobeaux-Eymard 11-2, 11-5, 11-5 (1-0) ; Guyot-Courty 11-9, 11-4, 11-5 (2-

0) ; Hettman-Brutti 11-3, 11-5, 11-8 (3-0) ; Warnon-Hettman - Courty-Brutti 12-10, 11-7,

11-7 (4-0).

Dominique LAMBRECHTS

Premier rendez-vous européen, vendredi soir, pour Vedrinamur, qui offrait l'hospitalité à Froges, club français qui milite en nationale 3.

L'honneur d'ouvrir le bal, revint à François Gobeaux, promu pour la circonstance, premier joueur. Un peu logique au vu des derniers résultats du Rhisnois qui s'est déjà offert le scalp de trois séries A. « C'est le choix du coach. Mais c'est clair que ça fait plaisir. » Un duel que le Vedrinois aborda sans stress et qu'il expédia en trois sets. « Je n'ai pas dû élever mon niveau de jeu. J'ai très vite compris que mon adversaire avait un très bon revers mais que par contre son coup droit était moins bon. Je me suis dès lors appliqué en prenant au maximum l'initiative. » Une victoire qui donna des ailes à Maxime Guyot, l'autre jeune talent vedrinois. Il lui fallut toutefois un set pour dicter sa loi à Courty. Le Français fit en effet de la résistance jusque 9-9 avant de perdre pied. Max survola ensuite les deux

autres manches. « Il a fallu le temps que je m'habitue à ses services. Dans le set initial, j'ai commis vraiment des bêtes fautes sur les retours de service. Mais à 9-9, je n'ai plus tremblé. Par la suite, je pouvais facilement démarrer sur ses services qui étaient plus longs et ainsi prendre l'initiative. » Ce départ en fanfare motiva bien évidemment Tibor Hettman, qui excepté dans le troisième set, ne fut guère inquiété par Brutti. Le double ne laissa guère de place au suspense et la paire namuroise l'emporta à nouveau en trois sets. Une qualification aisée donc pour les Vedrinois qui recevront les Allemands d'Ebersdorf, au deuxième tour.

ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL BERGE "L'AVENIR"

novembre 2009

 

 

LOTO

Loto à Crolles, au Gymnase La Marelle

Le samedi 4 novembre 2017

STAGES 2017-2018

du 30 octobre au 3 novembre 2017

du 2 janvier au 5 janvier 2018

du 19 février au 23 février 2018

du 16 avril au 20 avril 2018